Le blog d'Etudiant de Paris - Le Conseil (EDPLC) est une initiative de la Ville de Paris à destination des étudiants. Cette année, le thème retenu est... la culture ! Plus d'informations très prochainement ;)


Vous pouvez réagir soit via les commentaires, soit sur notre page Facebook ou encore, notre compte Twitter ! Faites passer le mot :)
Posté le 28/06/13, dans L'actu du Conseil 2 réactions

Jeudi dernier s’est tenue la séance de clôture du cycle 2012-2013 d’EDPLC  à la Mairie de Paris. Les étudiants ont officiellement présenté leurs propositions à l’exécutif parisien et aux acteurs de la vie étudiante de Paris.

Posté le 11/04/13, dans Les rapports d'EDPLC Donnez votre avis

Les étudiants d'EDPLC

Mercredi soir avait lieu à la Maison des Initiatives Étudiantes le quatrième atelier de travail d’Étudiant de Paris – Le Conseil. A l’ordre du jour, la relecture et la synthèse des propositions émises lors des ateliers précédents. Zoom sur plusieurs propositions retravaillées durant cet atelier, le dernier avant la séance de clôture, le 13 juin 2013.

Comment améliorer l’information sur les offres culturelles 

Les étudiants d’EDPLC ont planché sur les propositions concernant la visibilité de l’offre culturelle dans les universités et dans la ville :

- La définition du terme « culture » : de façon générale, la culture n’est ici pas entendue comme culture dite « scientifique », le terme est ainsi pris dans sa version la plus large, et inclut notamment les productions culturelles étudiantes (concerts, festivals…)

- La culture dans Paris ne se cantonne pas aux itinéraires classiques touristiques des grands musées et des grands monuments. Ainsi, un guide distribué chaque année tiendrait les étudiants au courant des moments pendant lesquels sont organisés des événements culturels, que ce soit à l’université ou dans la ville. Un guide labellisé « les étudiants aiment » pourrait être édité et distribué. De pair avec ces dispositifs, un site internet et  une application pour smartphones.

- Certains parcours culturels et thématiques pourraient être mis en place dans la ville (parcours littéraire dans Montmartre par des étudiants en lettres, la peinture à Montparnasse par des étudiants des Beaux-Arts, …). Ici la culture devient le vecteur de la découverte du territoire.

- Le concept des « rendez-vous étudiants» du Musée d’Art Moderne pourrait être élargi à d’autres établissements culturels. Des étudiants sont recrutés, en fonction de leur motivation mais pas nécessairement de leur parcours, et rejoignent ensuite une équipe pluridisciplinaire chargée d’organiser une exposition de A à Z.  Durant deux soirées, gratuites pour les étudiants, ils sont ambassadeurs de l’exposition et accueillent le public.

D'autres étudiants présents à cet atelier

Pour permettre de pratiquer la culture et pour favoriser sa diffusion 

Les étudiants d’EDPLC ont également réfléchi aux moyens facilitant la pratique et la diffusion des activités culturelles des étudiants :

- Il faut accroître la notoriété des Kiosques Jeunes auprès des étudiants, par exemple en faisant en sorte que les Kiosques Jeunes se déplacent régulièrement sur les sites d’enseignement supérieur.

- Mutualiser des espaces et du matériel dans certains lieux publics (comme par exemple des écoles) pour permettre aux étudiants de pratiquer des activités culturelles à des horaires accessibles. Il est également question de recencer les lieux déjà existants.

Viennent ensuite les derniers remaniements des propositions concernant la diffusion de la culture chez les étudiants.

- Mettre en place davantage de partenariats entre les universités et les institutions culturelles. Par exemple, à la Sorbonne, le Service culturel achète des places qu’elle offre contre la promesse d’une critique. C’est ce qu’expliquait Yann Migoubert, le Chef du Service culturel, invité du premier atelier.

- Décliner le festival « Ici&Demain » dans une version OFF :  dans la mesure où le niveau des participants est de plus en plus élevé, une possibilité de représentation pour les débutants doit être proposée. Ces débutants font partie de la programmation, mais sont hors sélection.

 

Nous vous donnons rendez-vous pour la séance de clôture le 13 juin !
Posté le 22/02/13, dans Les rapports d'EDPLC Donnez votre avis

 

La Maison des Initiatives Etudiantes accueillait mercredi soir le troisième atelier de travail d’Etudiant de Paris – Le Conseil. La question du jour, « comment faciliter la création et la diffusion de la culture étudiante? », a été traitée par deux groupes de travail durant 1h30 avant d’ouvrir le débat en plénière.

Des invités de marque

Afin de mieux répondre aux problématiques et donner aux étudiants des axes de réfléxion, plusieurs acteurs de la vie culturelle et universitaire parisienne ont été invités à participer aux débats : M. Jean Bourbon, directeur des publics du 104 et deux représentants de l’université Pierre et Marie Curie : M. Jean-Yves Mathy, responsable du service des initiatives étudiantes et Mme. Gaëlle Bailly-Franc, directrice de la vie étudiante.

Les propositions d’EDPLC : groupe « comment faciliter la création de la culture étudiante »

Plusieurs propositions ont été faites pour pallier aux problèmes logistiques :

- Mettre à disposition des salles et des équipements

- Mobiliser des lieux, des salles ouvertes 7 jours/7, travailler avec les résidences étudiantes et notamment avec le CROUS

- Instaurer un système de guichet unique

- Ouvrir un incubateur pour les projets culturels

La complexité des démarches administratives pour demander un financement a été soulignée, notamment pour les projets individuels. Les étudiants ont proposé différentes solutions pour remédier à cela :

- Former les étudiants aux démarches administratives

- Instaurer des dispositifs d’aide financière

- Instaurer des tutorats pour les étudiants qui souhaitent monter des projets culturels associant éventuellement des professionnels

- Mettre en avant la vie associative lors d’une semaine d’accueil

Le manque de confiance accordée aux étudiants apparaît également être un problème, et est liée au décalage qui peut exister entre les administrations, les enseignants chercheurs et les pratiques culturelles étudiantes. Ce manque de confiance induit des procédures administratives très lourdes pour les démarches étudiantes. Pour alléger ces dernières, il faudrait d’après les étudiants d’EDPLC :

- Intégrer les étudiants dans les comités en charge de la politique et la programmation culturelles des universités 

Les propositions d’EDPLC : groupe « comment faciliter la diffusion de la culture étudiante »

Les étudiants d’EDPLC soulignent l’intérêt qu’il y aurait à exploiter le patrimoine immobilier :

-  Organiser des appels à projet pour utiliser les espaces muraux pour des projets artistiques

- Favoriser l’usage des halls et des salles du CROUS en dehors des horaires d’ouverture, transformer les lieux pour de la création ou de la diffusion

- Agir sur les conservatoires en essayant d’en faire des espaces de création ou diffusion avec inscription non obligatoire

- Utiliser les grandes entreprises et le secteur privé pour diffuser les pratiques et usages dans les stations de métro

- Mettre en place un appel à projet lancé par la mairie pour que 1% du mobilier urbain puisse être dédié à la création étudiante

Par ailleurs, les étudiants ont également proposé de travailler sur un meilleur aménagement des espaces étudiants au sein des universités :

Lancer des appels à projet avec l’aide de la Mairie pour que les universités puissent aménager des espaces de vie étudiante

- Créer des espaces supplémentaires de type MIE  avec un encadrement spécifique pour les projets culturels

Enfin, les étudiants d’EDPLC ont souligné la nécessité d’articuler davantage les services de la vie culturelle et ceux du bureau de la vie étudiante, ce qui jusqu’à présent favorise le phénomène de culture descendante.

Nous vous donnons RDV le 3 avril 2013 pour le prochain atelier de travail EDPLC !

 

 

 

Posté le 21/01/13, dans L'actu du Conseil Donnez votre avis

La Maison des Initiatives Étudiantes accueillait mercredi soir le deuxième atelier de travail d’Etudiant de Paris – Le Conseil, avec comme ordre du jour « Les pratiques culturelles des étudiants ».

Pour faciliter la création de propositions, les membres de EDPLC ont réfléchi par groupes sur trois thématiques relatives aux pratiques culturelles des étudiants :

- dans les établissements d’enseignement supérieur
- dans la métropole parisienne
- en tant que facteur d’intégration

Pour les aider et nourrir le débat, trois acteurs du monde culturel et universitaire parisien avaient été conviés : Raphaël Costambeys-Kempczynski, enseignant chercheur à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Guillaume Descamps, Directeur de la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA), et Romain Lacroix du centre Pompidou.

 

Les propositions des membres d’EDPLC
A la fin de l’atelier, 3 étudiants ont résumé les propositions qui étaient ressorties du travail de groupe.Propositions pour améliorer les pratiques culturelles des étudiants dans les établissements d’enseignement supérieur :- On note un problème concernant les ressources disponibles au sein des établissements, souvent un manque de confiance des administrations envers les étudiants, ainsi que des problèmes de budget et d’emploi du temps. Prêter du matériel et laisser les salles ouvertes plus tard le soir pourraient être un moyen simple et efficace de permettre aux étudiants de pratiquer leurs activités culturelles.- L’université à tendance à favoriser certaines pratiques culturelles plus que d’autres. Il faudrait qu’étudiants et administrations travaillent ensemble à la définition de la politique culturelle de leur établissement.

- Des pôles avec des services de billetterie pourrait être développés et des ambassadeurs venus de lieux extérieurs, par exemple des musées, pour faire la promotion de leurs programmations.


Propositions pour améliorer les pratiques culturelles des étudiants dans la métropole parisienneIl y a un fort besoin de salles pour pratiquer et répéter. Le modèle de la MPAAdevrait être développé. De plus le temps étudiant étant complexe à saisir, il faut donc y répondre avec de vastes plages horaires (tôt le matin, tard le soir…).Il faut améliorer la promotion des services qui existent déjà et effectuer un travail de sensibilisation par les relais institutionnels tels que les MIE.

  • Il serait également intéressant de faire une initiative « carte blanche » étudiante : proposer pendant une semaine des choix de programmations par des étudiants à destination des étudiants.
  • Enfin, il pourrait être pertinent de créer un label de programmes et de pratiques artistiques étudiantes et des tarifs préférentiels à l’échelle de la Ville de Paris.

Propositions pour améliorer les pratiques culturelles des étudiants en tant que facteur d’intégration

  • Organiser des journées découvertes des lieux culturels, créer un dispositif de parrainage
  • Utiliser les réseaux sociaux pour créer des plateformes d’échange et de débat sur les dernières activités culturelles pratiquées par chacun, à l’échelle  d’un master, de l’UFR, de l’université ou de la ville ?
  • Sensibiliser les acteurs culturels de la ville pour qu’il aient confiance dans les projets culturels portés par les étudiants
  • Créer des rallyes découverte pour faciliter l’intégration dans la ville
  • Créer des évènements pour les étudiants primo-arrivants organisés par la Ville.
A bientôt pour le troisième atelier, le 20 février ! D’ici là vous pouvez donner votre avis ou compléter les propositions issues de cet atelier ;)
Posté le 06/12/12, dans L'actu du Conseil 1 réaction

La Maison des Initiatives Etudiantes accueillait hier soir le premier atelier de travail d’Etudiant de Paris – Le Conseil, avec comme ordre du jour « l’accès à la culture et à la connaissance ». Si le coût des activités culturelles est bien souvent présenté comme un obstacle majeur, d’autres défis existent : aider les étudiants à se repérer face à une offre foisonnante, leur donner l’envie de faire des sorties culturelles… Les membres d’Etudiant de Paris – Le Conseil ont donc échangé et réfléchi autour de cette question : quels leviers pour faciliter l’accès des étudiants à la culture ? Lire la suite…

Haut de page


Crédits : Strat&act + Curiouser. En partenariat avec Etudiantdeparis.fr Maison des Initiatives Etudiantes Radio Campus Paris TéléSorbonne

Copyright © 2007 & 2012 Etudiant de Paris – Le Conseil. Tous droits réservés | CGU | Presse